Trois jeunes juifs âgés de 17 et 18 ans ont porté plainte samedi au commissariat du Xe arrondissement, après avoir été agressés rue Petit, non loin du square où un autre jeune juif, Rudy, 17 ans avait été roué de coups le 21 juin dernier. Raphaël Haddad, le président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui a relayé la nouvelle, a déploré une “agression à caractère antisémite”, expliquant que les jeunes avaient été pris à parti par leurs agresseurs, au nombre d’une dizaine, au seul motif qu’ils avaient “un profil de juif traditionnel” et qu’ils “portaient une kippa”. Les faits se sont produits vers 18 heures 30, samedi. Les trois personnes visées souffrent de contusions au visage et, pour deux d’entre elles, d’une fracture du nez.

Le Monde, 7 de septiembre de 2008.

Conozco bien la rue Petit: allí vive el spettacolare padre de Frédérique. Y me acuerdo bien de lo que me dijo hace no muchos meses Gabriel, todo rabino zen: il n’est plus facile d’être juif en France, de nos jours.

Siempre habrá quien les recuerde, como a Alfonso, que son judíos. Es responsabilidad nuestra, cívica y comprometida, recordarles que son, ante todo, seres humanos.